La démarche UNESCO L’UNESCO et le patrimoine mondial

L’UNESCO et le patrimoine mondial

UNESCO
L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a été créée en 1945, à la fin de la seconde guerre mondiale avec pour objectif de maintenir la paix entre les peuples.

Elle intervient au niveau international dans plusieurs domaines (éducation, sciences, culture, communication, information) et ses principales missions consistent entre autres à réduire la pauvreté, assurer une éducation de qualité pour tous, contribuer au développement ou encourager la protection du patrimoine littéraire, artistique, monumental et culturel.

Patrimoine mondial
L’UNESCO est à l’initiative du programme du patrimoine mondial avec un objectif précis :
préserver les lieux de valeur universelle afin de les transmettre aux générations futures.

En signant la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel, adoptée par la Conférence générale de l’UNESCO en 1972, les 193 États parties s’engagent à la préservation et à la valorisation de leur patrimoine naturel et culturel.

La Liste du patrimoine mondial comporte plus de 1 000 sites inscrits dont environ 80 % sont culturels et 20 % naturels ou mixtes.
Avec 44 sites inscrits, la France fait partie des États les plus représentés avec entre autres le Val de Loire, l’Île de la Réunion ou plus récemment la Grotte Chauvet-Pont d’Arc et le paysage culturel Taputapuātea, en Polynésie.
Sur le plan national, il existe des disparités quant aux types de biens inscrits. En effet, la France ne possède que 4 sites naturels inscrits sur la Liste du patrimoine mondial, et tous sont insulaires : l’île de la Réunion, les lagons de Nouvelle-Calédonie et le Golfe de Porto en Corse.

Exemple de bien culturel : les pyramides de Guizeh en Egypte (M.Vernet)

Exemple de bien naturel : la parc national du Grand Canyon aux États-Unis (A.Lecavelle)

 UNESCO France