Exemples d’actions en cours

Mise en valeur des édifices volcaniques

Pour répondre aux enjeux de gestion et tenir les engagements pris dans ce domaine lors de l’inscription, la mise en place sur les grands édifices géologiques d’actions intégrées de gestion incluant pastoralisme, forêt, lutte contre l’érosion et mise en valeur paysagère constitue un enjeu crucial. Trois sites font aujourd’hui l’objet d’un travail approfondi et inédit :

  • Puys de la Vache et Lassolas
    Ces cratères jumeaux parmi les plus emblématiques de la Chaîne des Puys montrent des signes de plus en plus marqués de reconquête de la forêt. Cette dynamique végétale implique d’aborder cette problématique par une approche croisée faisant intervenir le pastoralisme, la gestion d’un foncier complexe et une réflexion paysagère pour des coupes ciblées. Cette réflexion est conduite en lien étroit avec le Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne, VetAgro Sup, les communes de Saint-Genès-Champanelle et Nébouzat, les éleveurs et bergers ainsi que l’ensemble des propriétaires et ayant-droits des biens sectionaux et non délimités.

    Jean-Pierre Voilhes

    Puys de la Vache et Lassolas – Photo : Jean-Pierre Voilhes

  • Puy de Chaumont
    À l’initiative du SMGF Volvic Sources et Volcans et de l’ONF, les coupes sylvicoles qui devront être menées sur ce puy seront guidées par une analyse paysagère et menées selon une combinaison de techniques permettant de préserver les sols et la biodiversité comme de renforcer la régénération naturelle de la forêt et la mixité des essences.
  • Puys de Jumes et Coquille
    Autre déclinaison opérationnelle de ces actions transversales de mise en valeur des formes géologiques, les puys de Jumes et Coquille ont fait l’objet d’une étude paysagère conduite par un expert du Réseau des Grands Sites de France associant propriétaires, gestionnaires, associations…

Gestion et diffusion de la fréquentation

La partie centrale de la Chaîne des Puys connaît la fréquentation la plus importante du bien en termes de randonnées. Afin de diminuer la pression sur cette zone sensible et évaluer la fréquentation des sites ouverts aux randonneurs, des éco-compteurs ont été mis en place sur les principaux sites de la Chaîne des Puys. Les données recueillies servent à mesurer l’impact des différentes actions menées et mieux orienter les projets à venir.

En parallèle, plusieurs puys ont fait l’objet d’actions intégrées de préservation et de mise en valeur et sont aujourd’hui ouverts au public :

  • Puy de Combegrasse (2014 à aujourd’hui) :
    Coupe et broyage de pins sylvestres, création d’un parking et d’un itinéraire de randonnée, pâturage, mise en place d’une signalétique.

    Jodie Way

    Puy de Combegrasse – Photo : Jodie Way

  • Puy de Vichatel (2014 à aujourd’hui) :
    Ouverture du cratère et création de cônes de vue, tracé d’un sentier adapté à la découverte du volcan, mise en place d’éco-compteurs.

Amélioration des transports et du stationnement

Un des objectifs du plan de gestion en matière de déplacements dans la Chaîne des Puys est de diminuer le trafic routier et l’impact des stationnements par le développement des transports en commun et le traitement des aires d’arrêt.
Depuis 2013, plusieurs actions ont été menées : suppression du stationnement inadapté en bordure de route du col de Goules et réaménagement paysager de son parking, intensification des navettes au départ de Clermont-Ferrand, création d’une boucle cyclo-touristique, etc.

Parking paysager de 150 places au col des Goules - photo : Jodie Way

Parking paysager de 150 places au col des Goules – Photo : Jodie Way