Actualité Nouvel examen prévu en 2018

Nouvel examen prévu en 2018

Lorsqu’une proposition d’inscription est renvoyée pour complément d’informations par le Comité du patrimoine mondial, elle bénéficie d’une procédure simplifiée*, portant uniquement sur l’examen d’un dossier additionnel, et non plus sur une évaluation de terrain. L’État-partie dispose alors de 3 ans pour fournir les éléments requis et faire l’objet d’un nouvel avis.

Au regard du contenu de la décision d’Istanbul, comme de ce qu’elle implique en termes de travail sur le site et d’échanges avec les instances internationales, le choix a été fait d’un nouvel examen à l’été 2018. Ce délai a été considéré comme le plus convenable afin d’apporter des réponses satisfaisantes aux demandes formulées et permettre des avancées notables sans toutefois repousser le dossier à une date trop lointaine.

Plusieurs séances de travail ont eu lieu à l’UNESCO depuis l’automne 2016 en présence de membres du Département du Puy-de-Dôme, du Ministère de l’Environnement et de l’UICN afin d’établir un dialogue constructif et de cerner au mieux les attentes des experts.

Ce travail commun devrait se poursuivre tout au long de l’année et donnera lieu à la rédaction d’un nouveau dossier complémentaire discuté en amont de son dépôt et à la mise en œuvre d’actions de gestion ciblées.

* Le cycle d’évaluation complet est de 18 mois pour les nouveaux dossiers et pour les propositions qui ont été différées ; il est raccourci à 6 mois pour les propositions renvoyées.

J.Chabanne

Session du Comité du patrimoine 2017

La prochaine session du Comité du patrimoine mondial se déroulera, du 2 au 12 juillet 2017, à Cracovie en Pologne.
Deux candidatures françaises seront examinées : le marae de Taputapuātea (Tahiti) et « Strasbourg la grande-île et la Neustadt ».

En 2018, la candidature de la Chaîne des Puys pourrait être examinée avec celles de « Nîmes, l’Antiquité au présent » et des « sites funéraires et mémoriels de la Première Guerre mondiale (front ouest) ».